09/06/2004

Shannon Wright - Rotonde du Bota (22/04/04)

Dans une Rotonde à moitié vide (100 personnes c’est parfois à désespérer), c’est une Shannon malade, uniquement accompagnée à la batterie par Christina Files, qui monte sur scène vers 21 heures et d’entrée de jeu, on est frappé par son énergie punk, une vraie énergie qui vient du plus profond des tripes (pas celle des pseudo-groupes garages genre Von Bondies) et la violence contenue qui s’en dégage. Explorant l’exceptionnel ‘Over The Sun’, le duo féminin joue chaque titre comme si sa vie en dépendait, dans un engagement total et sans concession qui fait frissonner tant chaque note est jouée sur le fil du rasoir, à tel point que la voix de Shannon finit par rendre les armes, épuisée par la crève après avoir tout donné pendant une heure. Quand les femmes s’en mêlent, quel boxon !

 

A voir au Festival de Dour le 16 juillet







23:05 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ho...là! Qu'est-ce t'as contre les von bondies, le concert ds la rotonde était sauvage,gai et prenait aux tripes quoi qu' t'en dises...
Mais d'abord y étais-tu?

Écrit par : Malicia | 07/07/2004

Les commentaires sont fermés.