28/06/2004

Et Vlan!

Ah ça fait longtemps que j'attendais ça, la lecture de ses petites annonces me manquait terriblement, ma vie sans son courrier des lecteurs était devenue un enfer et que dire de ses articles de fond sur la brocante de la Queue de Vache, une littérature journalistique que le monde entier nous envie. Ô cher Vlan, comment as-tu pu m'oublier pendant trois mois, ma boîte aux lettres pleurait chaque mercredi de ne plus recevoir sa ration hebdomadaire...
 
Mais Dieu merci, je peux enfin partager la colère de tes lecteurs sur le bus 48, même que le chauffeur il a pas une belle moustache et qu'il pue des pieds. Ou encore leur irre envers ces jeunes même pas vieux qui n'ont rien de mieux à faire que faire du roller devant la boulangerie au coin de l'avenue Chazal... Ah cher Vlan merci pour toutes ces parties de franche rigolade.

12:58 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.