11/07/2004

Passages (Lücheng) de Yang Chao

Yang Chao, Chine 2004 - 112'
 
Avez-vous déjà entendu parler du lingzhi? Si la réponse est non, ps d'inquiétude, vous pourrez très bien vous lever demain demain sans savoir ce que c'est. D'ailleurs, jusqu'il y a trois heures, je ne savais pas non plus qu'il s'agissait de champignons médicinaux censés redonner vigueur. Je ne savais pas non plus que mon pauvre salaire de prof ne me permettrait sans doute jamais d'acheter ce genre de remède, à 70 Euros le gramme, ça fait réfléchir. Bref tout ça pour dire que les deux ados ant-héros du film rêvent de se faire un max de blé en allant acheter ces champignons dans la grande ville de Wuhan pour les transformer et les revendre en s'en mettant plein les fouilles au passage.
 
Problème, l'annonce est une arnaque grandeur nature et nos deux loustics vont alors errer pour terminer lamentablement chez papa/maman, la queue entre les jambes. Mias têtus comme des pantoufles (ou des mules, je ne sais plus), ils repartent de plus belle dans leur quête éperdue, bien décidés à récupérer la mise., ce qui ne se fera pas sans mal.
 
Métaphore des jeunes Chinois d'aujourd'hui, tiraillés entre le désir de profiter tout de suite du boom économique à tout prix et la volonté de poursuivre des études, 'Lücheng' est un film touchant dans sa première partie et franchement emmerdant dans sa seconde. Touchant car le destin des deux ados en rupture est teinté d'une ironie cocasse, emmerdant (carrément) car leur quête sans fin est empreinte d'un symbolisme lourdingue (la nuit passée dans un trou, symbole des illusions perdues) profondément irritant. Là où Jia Zhangke dans 'Plaisirs Inconnus' réussissait le pari de la transposition symbolique de destins mornes dans une ville de province oubliée, Yang Chao se perd dans des divagations sans fin qui nous font regretter d'avoir passé la soirée en sa compagnie.
 
 

23:48 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Salut Fab,
Nous étions dans la salle en même temps me semble-t-il !!
Le film m'a plu, il donne une image assez crue de la Chine contemporaine qui n'est pas celle des grandes villes qu'on nous présente le plus souvent.

Pour le scénario, j'ai trouvé que le dernier voyage des personnages était peut-être de trop.

Hier soir: Whisky, un film uruguayen (!)... pas mal du tout.

Écrit par : Thierry | 16/07/2004

Thierry Oui c'est marrant qu'on était dans la même salle sans savoir qui on est. Un indice, moi j'étais avec une jeune feme asiatique.

Pour le film, la première partie est plaisante comme je l'ai dit mais la suite est franchement tirée par les cheveux. Et comme je connais bien la Chine pour y être allé 2 fois et avoir une belle-famille là-bas, ça nous a plutôt agacé ma femme et moi. Mais chacun son avis :-)

Écrit par : Fab | 17/07/2004

Les commentaires sont fermés.