07/11/2004

Opération rapatriement

Petite visite parentale ce week-end, l'occasion d'aller faire un tour à Lille, d'y déambuler pour y voir que là aussi, on lit le PifPaf, moi qui croyaos qu'on ne le trouvait qu'en Belgique, je me suis demandé si les lecteurs du Nord de la France comprenaient bien toutes les allusions belgicaines qui figurent dans les articles. Peut-être qu'au fond, les amis nordistes doivent trouver ça exotique.

 

L'occasion aussi de rapatrier toute une série de vinyls, de réécouter des disques qu'on avait oubliés, de (re)découvrir qu'il y a quelques nanards de dimension dans le tas mais aussi bien des chefs d'oeuvre, avec en tête de liste l'extraordinaire (n'ayons pas peur des mots) album Suite En Sous-Sol/Time To Lose de Tuxedomoon. Alors que je n'avais plus écouté cet album depuis 8 ou 9 ans, après deux secondes sur la platine, je me suis rendu compte à quel point cet album était resté gravé dans ma mémoire et note après note, accord après accord, les émotions s'enchaînaient dans un déluge sans fin. Comme on dit en anglais, j'étais "in the zone".

 

Enregistré en 1982 à Bruxelles par Steven, Blaine L. Reiniger et Peter Principle, le disque bénéficie aussi du chant particulier de Winston Tong et de la collaboration des musciens mùarocains Miri Mohammed et Khessassi Mohammed sur la 'Courante Marocaine' et 'L'étranger'. Conçu sur le modèle de la suite baroque (Prélude, Allemande, Courante, Sarabande, Polonaise, Gigue), l'album est une pierre angulaire de la musique de la fin du vingtième siècle, et son écoute, plus de vingt ans après sa sortie, révèle que les 4 Américains exilés à Bruxelles étaient considérablement en avance sur leur temps. Et si on y ajoute les trois morceaux qui formaient l’EP ‘Time To Lose’, on obtient carrément un des albums les plus marquants de son époque, voire de tous les temps. Chapeau bas messieurs !

 

Tuxedomoon – Suite En Sous-Sol / Time To Lose (Cramboy)

 

21:04 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.