30/01/2005

Six Peel Sessions de The Fall bientôt dans les bacs

Et six gueulantes, six ! The Fall, le groupe mythique de l’inénarrable Mark E. Smith, vont sortir fin mars les six Peel Sessions qu’ils ont enregistrées pour la BBC entre 1978 et 2004. Cette compil’, intitulée sobrement (ça fait bizarre de dire ça pour The Fall) 'The Complete Peel Sessions 1978 - 2004', vient d’être approuvée par Mark E. Smith himself et sera accompagnée d’un livret de 30 pages. Et si vous êtes de passage en Angleterre, ils seront en tournée en mars, les dates sont ici.

 

The Fall, c’est du poison qui donne des boutons aux nazillons de tout poil, c’est le poil à gratter des fachos de tout bord, let’s support them !



21:56 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/01/2005

Louis Ville, quel tempérament

Mélange détonant à la pêche contagieuse, Louis Ville enfile ses bottes de sept lieues, bouscule les on-dit d’un coup d’épaule franc et viril et fait chavirer la barque de ses envolées rauques et touchantes. Proche dans la démarche d’un Arno qui aurait couché avec une Bretonne siphonnée au bon cidre ou du fils d’un certain Jacques H., Louis Ville fait partie de ces artistes à la laideur magnifique, son monde tout en aspérités caressantes nous projette dans un monde de bars enfumés (et mal famés) où les idées se font et se défont au gré des à-fonds.

 

Passé récemment au Biplan de Lille, Louis Ville a fait forte impression sur scène, à en croire du moins Pierre Derensy sur le très bon site M-La-Music. Alors à quand un petit passage bruxellois, hein dites-moi ?

 

Un album : Louis Ville – Une Goutte (Autoproduction)


19:45 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

R.I.P. - Jacques Villeret

François Pignon, oh pardon Jacques Villeret, n'est plus des notres. Ayant eu la mauvaise idée de rejoindre trop tôt Bernard Blier et Jacques François dans leur retraite paradisiaque, Jacques Villeret restera à jamais dans nos mémoires pour son rôle dans Le Dîner de Cons, qui lui a d'ailleurs valu le César du Meilleur Acteur en 1998.
Tchao man, on t'aimait bien tu sais

17:40 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/01/2005

Juana Molina - Tres Cosas

Pas beaucoup de temps ces jours-ci, alors dans ma grande flemmardise, je fais juste un copier/coller d’une chronique parue dans le RifRaf de décembre, celle de l’excellent Tres Cosas de Juana Molina.

 

Originaire d’un pays plus célèbre pour ses pontes aux chaussures à crampons que pour ses talents artistiques, l’Argentine Juana Molina en est déjà à son troisième album, mais ces ‘Trois Choses’ sont son premier disque amené à découvrir les joies de la conquête du Vieux Continent. A l’origine actrice d’une série télévisée très populaire, Juana Molina nous dévoile un talent fou pour les comptines apaisantes enrobées de guitares acoustiques et d’electronica subtile, sa voix aérienne d’ange venu se poser en équilibre instable sur la branche nous renverse dans sa gradation doucerette, son baiser dans le creux de l’oreille illumine nos jours comme nos nuits. Délaissant toute tentative de séduction putassière, à mille lieues des sentiers nauséabonds des contremaîtres du BPM, jouant à saute-mouton avec les étiquettes, Juana Molina, en cousine éloignée de Stina Nordenstam, nous fait naviguer sur les eaux calmes d’un lac coréen où se mirent les moines bouddhistes dans leur quête de pacification intérieure. Vite, courons les rejoindre.

 

Juana Molina – Tres Cosas (Domino)


22:59 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/01/2005

The Witch Hazel Sound – This World Then The Fireworks…

Découvert sur l’excellentissime site Popnews, l’album de The Witch Hazel Sound, à la pop richement orchestrée sans tomber dans le pompiérsime le plus burlesque, est à l’écoute des extraits disponibles sur le site de leur label Euro-Visions un de ces disques qui risquent de faire encore bonne figure dans 10 ans, tout comme il aurait fait bonne figure il y a trente ans. Certains pète-sec prétentieux trouveront ça ringard, je les laisse moisir dans leur hype couillonne et je m’en vais écouter les High Llamas.

 

The Witch Hazel Sound – This World Then The Fireworks… (Euro-Visions)


17:55 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/01/2005

Une chouette sélection en streaming

Yesssssssssss ! Grâce à l’excellentissime site Blogothèque.net, je viens de découvrir un site néerlandais qui propose des albums en streaming, histoire de se faire la main avant que la pulsion d’achat ne l’emporte. Au menu ces jours-ci, l’album de Low, de Mercury Rev, de LCD Soundsystem et j’en passe… Ca vaut le coup de click, tu saisis hein ?



22:34 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Camera Obscura - Underachievers Please Try Harder

Mes chers amis lecteurs de ce blog, si vous n’aimez pas Belle & Sebastian et les Beach Boys, abandonnez votre lecture sur le champ, vous n’aimerez de toute façon pas ce qui va suivre. Les autres, suivez-moi sur un chemin éclairé de fleurs doucerettes aux voix de jeune fille en pleurs, où les jeunes gens tristes viennent déclamer leurs malheurs adolescents dans un cocon tendrement ouaté.

 

Car tout n’est que douceur sixties sur cet album qui a fait craquer mon petit cœur d’artichaut, moi grand adolescent attardé qui aurait tant aimé déclarer sa flamme à Françoise Hardy et/ou à Zouzou vers 1967-68 par là (l’année où mes parents se sont mariés, est-ce vraiment un hasard ?). Aujourd’hui 24 janvier, j’ai encore 33 ans pour quelques heures (si vous me lisez demain 25 janvier ou plus tard, j’aurai passé le cap des 34), et cette bluette me renvoie l’image de mes camarades adolescents fous amoureux des jeunes filles feignant d’ignorer leur présence, toutes aguicheuses qu’elles fussent à l’époque. Et dans mes rêves les plus fous, j’emmènerais Tracyanne Campbell et Carey Lander à tour de rôle à l’arrière de ma Motobécane, on irait dans les champs de blé avaler des Chamallows et se faire des bisous coquins dans le cou et tout se terminerait vers 17 heures par un tour de manège payé avec l’argent de la grand-mère qui n’a d’yeux que pour son petit-fils chéri.

 

Ce soir, j’ai 33 ans pour la dernière fois et je réécoute pour la 40è fois en un mois Underachievers Please Try Harder, et je me dis que le 24 janvier 2006, cet album partagera toujours une partie de mes secrets d’ado tourmenté.

 

Camera Obscura – Underachievers Please Try Harder (Elefant Records)


22:16 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2005

Oufffffffff!

Il s’en est fallu de trois cheveux et nous loupions le concert de Daan au Café Central ce mercredi, nomdidjou ! N’empêche, il y aura quand même un blème puisque nous y allons à quatre et il n’y avait plus que trois tickets. Ca va se jouer au cul sec à la Cara Pils, cette histoire (encore !). Bon, déjà dans les quatre, il y a la compagne de FB, soyons galants, elle est la seule nana, donc elle entre. Et ce sacré veinard de FB aussi par la même occasion. Donc ça va se jouer entre PF et moi. Bah, entre supps du FC Brussels, on va bien trouver un terrain (de foot) d’entente. More news soon…



22:16 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La confirmation, hélas

Bon et bien je crois que je vais virer la fréquence 101.1 de ma radio. Puisque désormais c’est confirmé Tyan n’aura bientôt plus d’émission sur P***FM, elle me l’a certifié dans ce mail que je vous livre tel quel.

 

Bonjour ou bonsoir,

J'ai bien peur de vous annoncer que le mail que vous avez reçu dit la vérité.
Merci pour votre gentil courrier.

Les petits mots font les grands réconforts...

 

De rien, Tyan, et merci pour toutes ces merveilleuses soirées que nous avons passées ensemble, sans que tu t’en aperçoives. Emmylou, Sylvain, Alain, John, Rodolphe, Sean et tous les autres te le rendront un jour…

 

Et continuez à signer la pétition!!!


21:30 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2005

Les Kings of Convenience bientôt dans votre salon

Un post qui intéressera sans nul doute l’amie Rephlex et tous les fans de Norvégiens à lunettes vintage.

 

Les Kings of Convenience sont en ttéléchargement gratuit  (ouh ! le vilain mot) sur le site d'une fan on ne peut plus passionnée ! Alors, trois, deux, un, téléchargez !

 

Merci à Paola (la fan en question) d'avoir corrigé l'erreur dans mon post initial.



17:54 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |