11/02/2005

Le bonheur, vraiment?

Après un bref intermède strasbourgeois (où siège le surprenant nouveau label Herzfeld), retour aux affaires courantes dans notre bonne (?) vieille capitale, ses disquaires neufs (Le Bonheur) ou d'occasion (DiscOSold) et aussi, cette bonne vieille police de Bruxelles qui apparemment n'a rien de mieux à faire que de se poster à un carrefour pour coller des amendes aux piétons (!!!) qui ont eu l'outrecuidance, ô les vilains, de traverser au feu rouge (chose très rare à Bruxelles, il faut bien le dire, hum hum).

 

Petit résumé : par un après-midi maussade de février, trois piétons bien sous tout rapport regagnent les délicieuses rives du canal de Bruxelles après avoir vogué le tant de quelques heures perdues à la recherche de quelques disques improbables. Arrivant au carrefour de la rue Dansaert et du canal, nos trois amis tentent de rejoindre le flan molenbeekois de ce cours d'eau que le monde nous envie et, insolents malgré leur apparence bonhomme, ils ignorent le feu rouge et se glissent au milieu de la chaussée. Hélas pour eux, une auxiliaire de police obtue et vilaine se dressa sur leur chemin et leur intima l'ordre de lui dédicacer un souvenir de leur passage en ces lieux enchanteurs. Décidément de fort bonne humeur malgré le court défavorable d'une histoire que même Eric Rohmer n'aurait osé inventer, les trois comparses sortirent le document certifiant de leur qualité de citoyen de notre beau royaume et la gardienne de la paix des carrefours encombrés, dans sa grande générosité, leur annonça sans ambages qu'ils recevraient dans les prochains jours une missive où l'inscription magique '150 Euros' figurerait dans la case 'A Payer'.

 

La morale de l'histoire: Quand tu vas acheter des disques, ressors ton Snuls Kit de Superman et vole au-dessus des carrefours stupidement fliqués.


22:36 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.