11/02/2005

Le Redour

Ravalons nos préjugés contre Universal, ils peuvent aussi sortir de bons disques les bougres ! Sinon, comment expliquer que le superbe Red ait trouvé refuge sur le label du grand méchant loup Pascal Nègre (bon d’accord, il s’agit plus de l’exception que de la règle).

 

Après les urgents Felk et 33 parus en 2000 et 2002, Olivier Lambin est de retour avec Nothin’ To Celebrate et est rejoint dans son aventure sonore par le très prolixe Bonnie Prince Billy et la Lilloise Laetitia Sheriff (auteur  l’an passé d’un Codification qui m’a laissé sur ma faim). Qui a dit Nothin’ To Celebrate?



23:09 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.