16/02/2005

Rhâââ Lovely Festival

Loin des festivals préfabriqués bâtis sous les auspices de la téléphonie mobile, du liquide jaune qui rend fou et, of course, des dévoyés tourneurs du Monopoly musical, le Rhâââ Lovely Festival propose, année après année, une affiche sans cesse placée sous le double signe de l’exigence et de la découverte.

 

Après avoir accueilli Calc, Tristeza, Tarentel, Hangedup, Arca, Explosions In The Sky ou Migala lors des éditions précédentes, les programmateurs sans peur (mais pas sans éthique) du festival ont eu le bon goût d’inviter cette année les vétérans de The Durutti Column (une référence pour de nombreux musiciens, de John ‘Red Hot Chilli Peppers’ Frusciante à Robert ‘The Cure’ Smith en passant par Piano Magic, et 25 ans de carrière) ou leurs compatriotes de Hood, sans compter la scène spéciale Matamore avec en tête de pont Matt ‘Third Eye Foundation’ Elliott, l’occasion de découvrir en live les chansons troublantes de son dernier Drinking Songs.

 

Quelques liens en complément :

Domino Recordings et Ici D’Ailleurs, les labels de Matt Elliott, avec une très belle chronique de son dernier album.


13:39 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.