13/03/2005

On Stage - Supersilent (VCA, 11 mars 2005)

Philosophes de l’improbable improvisation, les Scandinaves de Supersilent déboulonnent les cadres factices de l’imaginaire musical pour se constituer leur propre réservoir de sensations fracturées. Rassemblés au tour du trompettiste Arve Henriksen, virtuose du free jazz aux volutes palatines, les fondus du melting pot electro-jazz, enchaînant samples complexes, percussions décalées et claviers diaphanes, ont balancé à la face de la centaine de spectateurs présents ce vendredi au VCA à Anderlecht (une bien salle de spectacles par ailleurs) leur cacophonie désaxée et déboussolante, tel un balancier oscillant entre calme précaire et violence illusoire. Hélas pour moi, ce genre de performance requiert une adhésion sans faille au projet et un investissement émotionnel quasi-vocationnel, et ce vendredi soir, je n’étais pas prêt à faire l’investissement. Malgré ces réserves, une étonnante expérience qui m'a permis d’ouvrir encore un peu plus un horizon musical qui ne cessera jamais de m’étonner.


11:00 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.