01/04/2005

Kieskagato - EP

Déboulonné par la voix de Thom Yorke que crachotait des enceintes d’un autre âge, j’errais de recoin enfumé en comptoir délabré, la séance du samedi soir avait été un échec complet, seul sur mon sort je méditais, paralysé par la peur de ne plus me faire de nouveaux amis, je vivotais et me préparais à saisir la dernière rame de métro qui voudrait bien de moi. Au moment de sortir du café où n’étaient plus attablées que maintes mégères blafardes, un son surgit dans ma mémoire et entrant dans une transe indescriptible, dans une pulsion soudaine, je saisis une chaise qui avait eu l’outrecuidance de ne point m’avoir salué et le son d’une trompette aidant (Thursday), je me mis à planer les bras ballants, un autre monde s’était joint à moi, adieu les mégères trop fardées, bye bye les chaises décaties, la virtuosité débridée m’emmenait du côté de Portland, Oregon et même si ça manquait parfois d’un peu de sel dans la maison sale (Dirty House), l’orgue chaleureux qui ponctuait ce duplex inattendu entre l’Ouest américain et les Midlands (See You At The Meeting)valait bien toutes les sagas de la terre, et ce soir-là, le grand Duke Ellington n’était pas d‘humeur à me démentir. Descendu de ma chaise, le cou tordu de tant de mouvements secs, j’entrevis une fanfare hirsute qui valsait entre les notes d’un guitariste au lyrisme étincelant (Well Then Allright). Déjà bien entamée, l’affaire se conclut dans un double bourbon dont les glaçons avaient décidé de jouer au xylophone (Straight Line) quand, dans un instant fragile, le fantôme de Miles Davis détourna l’attention des derniers clients et m’invita à l’esquive, je n’avais plus d’argent.

 

Kieskagano – EP (Auto-produit)

 

Cet EP peut être téléchargé gratuitement. Les deux premiers albums du groupe sont écoutables dans leur intégralité en streaming.


22:06 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.