07/04/2005

Phallus über Alles - Iron Woman

Aux frontières de l’inaudible jouissif, Diesel, la nana ultra déjantée qui se cache derrière le pseudo de Phallus Über Alles roule des pelles à qui n’en veut, sort les gros vibros cadencés à 150 BPM et ses vingt centimètres de talons écrasent tout sur leur passage, et surtout les mecs, c’est qu’ils aiment ça les cochons. Avec une déglingue jungle hardcore à faire passer les Lesbians On Ecstasy ou Peaches pour des saintes-nitouches sorties tout droit de leur couvent, la protégée du label Fatal-Recordings (crée par l’ex-Atari Teenage Riot Hanin Elias pour promouvoir la scène féminine underground) défend un engagement féministe affirmé (un petit aperçu du tracklisting vaut mieux qu’un long discours, qui dit mieux que Brawl At The Boys And Girls Club, Cunts For Cash, Chick Flix, Whorecare) et convaincant. Dans ce lupanar dark où les mecs aiment se faire humilier à coups de fouet dans la tronche, les filles se déchaînent, les mecs salivent et tout le monde s’entrelace dans une marée de sexe sans contraintes This is what the girls want, this is what the boys want.

 

Phallus über Alles – Iron Woman (Fatal-Recordings)


16:41 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.