19/05/2005

Pete Aves - Down Beat

Guitariste des prodigieux High Llamas et du mythique Lee Hazlewood, Pete Aves fait partie de ces trop rares musiciens avec qui nous aimons flâner dans les travées de la pop, avec toujours cette impression de voyager en lévitation dans un espace-temps sur qui les dernières hypes du moment n’auraient aucune prise. Depuis 2002, il poursuit en parallèle des projets solo dans une liberté de ton que nombre d’artistes doivent lui envier et ce Down Beat, enregistré en moins de deux jours dans un esprit où l’on retrouve la liberté formelle du jazz des années 40, en est une nouvelle démonstration. Très laid-back dans les tempos adoptés, d’une modestie de ton qui n’enlève cependant rien à la langueur subtile de ses saveurs de fin d’été sous les palmiers alanguis, les quinze titres de l’album nous convient dans une bulle d’éternité pop où Brian Wilson se serait amouraché de Charlie Parker sous l’œil bienveillant de l’intemporel Nick Drake. Que les titres soient purement instrumentaux (le très cool You Said You’d Built Some Wings, le presque comeladien Theme from the Waltons, ou chantés (le très pop Mirror, le tendre duo Portwrinkle) la même impression de volupté class(iqu)e nous donne envie de tournoyer à n’en plus finir, et ça fait du bien. Beaucoup de bien.

 

Pete Aves – Down Beat (Euro-Visions)


11:40 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.