21/05/2005

DAAU - Live (AB Club, 20 mai 2005)

Ils étaient quatre (Simon Lenski, le violencelliste à l’implacable motorisme, son frère Buni au violon qui sonne la charge érotique, le tournoyant clarinettiste Han Stubbe et le virevoltant accordéoniste Roel Van Camp), ils sont désormais six, un contrebassiste et un batteur, au jeu pas toujours très finaud d’ailleurs, étant venus rejoindre l’aventure des Anversois de DAAU. Voilà, il fallait bien que tout ne soit pas parfait, c’est dit, n’en parlons plus. Car pour le reste, quel souffle virevoltant, mazette ! Déjà sur disque, cet alliage improbable de (free) jazz, kletzmer, musique russe, rock, musique orientale, tango, marches militaires (biffer la mention inutile) provoque un remue-méninges des plus jouissifs, le passage à l’acte scénique confirme tout le dynamisme rythmique d’une formation qui n’a pas froid aux archets. Hier soir sur la scène de l’AB, nous avons eu droit à la danse autour du feu d’un Casper le Fantôme qui aurait troqué son drap blanc pour toutes les tuniques multicolores de la terre. Terriblement sensuel, et c’est un euphémisme.


11:54 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.