02/06/2005

65 Days Of Static - The Fall Of Math

Tout avait débuté par des bruissements inquiétants, surgis du fond d’une caverne métallique où la lumière ne devait plus avoir pénétré depuis longtemps. Du fond de l’obscurité surgirent quelques sons de guitare et de piano, bizarrement le rythme s’accéléra mais la sensation de malaise ne diminua point, tant de noirceur mélancolique était pourtant bien séduisante. Tout en me frayant un chemin vers les profondeurs secouées des âmes aux escaliers en colimaçon, je ne pus m’empêcher de secouer la tête à l’écoute de ces rythmes saccadés parsemés ça et là d’une électronique à la discrétion glorifiée, dieu que ça faisait du bien de se rabibocher avec un groupe qui pratiquait un post rock en rut, guitares désinhibées et percus en montagnes russes en sus. Hier, je m’apprêtais déjà à balancer dans les feux de l’enfer Happy Song for Happy People de Mogwai pour cause de mollesse du genou caractérisée, aujourd’hui j’en ai enfin la confirmation, le vrai dynamisme post rock était de retour, adieu Mogwai et bienvenue aux 65 Days Of Static.

65 Days Of Static – The Fall Of Math (Monotreme Records)

I Swallowed Hard, Like I Understood

Hole


11:44 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.