31/08/2005

On Stage - Tunng + Dez Mona

Première soirée de l’excellent festival (gratuit!) Feeërieën ce lundi avec, au programme mesdames et messieurs les jurés, les Flamands de Dez Mona et une des sensations du moment, les British de Tunng en personne.

 

Qu’en retenir ? Que Dez Mona a la chance d’héberge en son sein le contrebassiste Nicolas Rombout, dont les sonorités puissantes, généreuses et groovy apportent un tonus euphorisant à une musique aux accents de (free) jazz pop. Que l’accordéoniste/saxophoniste Roel Van Camp est aussi inspiré avec son groupe d’origine DAAU qu’en invité de Dez Mona. Le lyrisme contagieux et les dissonances chatoyantes de son accordéon ne sont pas passés inaperçues, tout comme les volutes de son saxophone, égarées quelque part entre Aka Moon et Tuxedomoon. Quant au chanteur Grégory Frateur, c’est peu de dire qu’il cabotine à qui mieux mieux et qu’il devrait regarder dans un bon dico la définition du mot sobriété, merci pour nous.

 

Stars de la soirée, les Tunng n’ont pas failli à leur toute jeune réputation. Emmenés par un duo de chanteurs/guitaristes à la complémentarité naturelle, on les aurait bien vus chez CocoSuma d’ailleurs, le groupe a offert au nombreux public un large aperçu de son répertoire. Fricotant avec les non-dits des Animal Collective et de Devendra Banhart, saupoudrés d’une touche electronica que ne renierait pas Fennesz (même si elle n’est pas toujours subtile), les mélodies (plutôt) immédiates de Tunng frappent la cible avec une précision souvent diabolique. Et si les trois derniers titres semblaient bien moins maîtrisés, nous n’en ferons pas un caca nerveux pour autant.

 

Ce jeudi, Kiss The Anus Of A Black Cat et la délicieuse Hanne Hukkelberg est au programme et en plus, votre tenancier doit la rencontrer pour une interview. Ô joie !


20:59 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.