18/09/2005

The Greater Good - The Greater Good

Songwriting, production, mixage, enregistrement, Craig Ross est un homme décidément bien actif. Après avoir bien roulé sa bosse, notamment auprès de la délicatement adorable Lisa Germano (d’ailleurs appelée en renfort sur trois titres), il nous revient, huit ans après Dead Spy Report, avec un second album ma foi bien foutu mais jamais transcendant. Tous les ingrédients y sont pourtant, de jolies mélodies soigneusement emmitouflées dans un écrin pop (sans doute trop propret), des instruments (joués pour la plupart par Ross himself) dont la sobriété exemplaire se met au service de la délicate attention, des chœurs féminins animés d’une poésie nuageuse (Get Out Of The Water), des tourments vocaux heureusement avares de minauderies en tout genre (That’s What You Get), et jamais cependant, l’impression fugace d’entendre un grand disque ne pointe ne fût-ce que le bout de son nez. Tel un cuisinier qui aurait disposé des meilleurs ingrédients pour en fin de compte ne présenter qu’un steak sauce au poivre façon brasserie du coin, Craig Ross n’a qu’à de trop rares exceptions (In Heaven, puisé dans le génie qui l’habite lorsqu’il collabore avec mademoiselle Germano). Nous retournerons donc écouter son Love Circus, et tant pis pour Craig.

 

Un disque : The Greater Good - The Greater Good (India Records)

 

Vidéo: The Greater Good – How The West Was Won


23:31 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.