03/10/2005

Jinsen Liu aka 28 Degrees Taurus

Faut-il encore le répéter, les autoproductions regorgent de trésors engloutis sous les vivats d’une foule toujours prompte à s’enthousiasmer pour la dernière hype médiatique. Je ne crache pas dans la soupe, je suis bien conscient de participer quelque part au grand jeu de ‘Qui Veut Gagner Des Millions’ mais il ne faut pas être dupe des arrangements de marchands de tapis qui veulent nous faire passer The Futureheads ou The Bravery pour les nouveaux Gang Of Four ou A Certain Ratio. Bref, je m’égare…

 

Revenons-en donc à l’autoproduction et à une découverte pas piquée de ces neuneus de The Rakes, Jinsen Liu alias 28 Degrees Taurus. D’une voix à la romantique androgynie, le musicien de Cambridge, Massachussets explore les recoins de la condition humaine, et selon les jours et les humeurs, le les nuages recouvrent plus ou moins les parcelles de lumière qui nous accompagnent dans notre long périple vers l’absolu.

 

Plusieurs titres téléchargeables sur le site

28 Degrees Taurus – Clouds, Clouds, Clouds

28 Degrees Taurus – Welcome To The New Pole Star

28 Degrees Taurus - We’ll Glow Like Blue Sunlight/A>

28 Degrees Taurus – Red Skies

28 Degrees Taurus – No Sense Of Separation


16:05 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.