13/10/2005

Premier live pour Bright Eyes

Longtemps restés dans l’ombre des géants de la folk empreinte de country et de rock, Bright Eyes a (enfin) droit à sa part de lumière, certains allant même à le placer à la croisée des chemins de Bob Dylan et Johnny Cash. Et si d’autres sons de cloche n’hésitent pas à manifester leur désapprobation, nous n’allons pas en profiter pour passer sous silence la sortie de Motion Sickness, premier album live du gars Conor Oberst. A découvrir sur son propre label Team Love.

 

Bright Eyes – From A Balance Beam

Bright Eyes – Something Vague



22:02 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.