31/10/2005

Cyann & Ben sur Myspace

Camarade internaute créateur du désormais incontournable Myspace, je ne te remercierais jamais assez de tous les trésors que tu m’as déjà fait découvrir. D’humeur partageuse en cette soirée de Halloween au printemps, je serais de bien mauvaise grâce de ne pas vous envoyer sur la page du duo Cyann & Ben, histoire de se laisser flotter sur l’orgue poly-sensoriel de Circle et Gone To Waste, tous deux extraits de l’excellent (mini)album Happy Like An Autumn Tree. Quand je vous disais que c’était de saison.

 

Un disque sorti en 2004 : Cyann & Ben Happy Like An Autumn Tree (Gooom)



21:56 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Afterhours - Ballads For Little Hyenas

Tout avait si bien commencé, les volutes à la Mercury Rev envahissaient l’espace (The Thin White Line), la quatrième minute atteinte toutefois, déjà les pires craintes pointaient le bout du nez. De soupçons, nos pensées se muèrent rapidement en confirmations, nous ne pouvions guère espérer en des heures meilleures, et pour une première sortie internationale hors de leur idiome italien natal, le groupe transalpin se laissait hélas aller à des circonvolutions qui faisaient de l’œil aux pénibles Aerosmith façon années 80. Une ballade langoureuse (There’s Many Ways) était sensée ramener le calme, seule une question, vitale et accessoire, en ressortit : qu’était donc venu faire Greg Dulli (Twilight Singers) dans cette galère ? Avait-il été séduit par le chant sur le très beau The Thin White Line au point de demeurer sourd aux jérémiades vachardes du chanteur Manuel Agnelli, qui semblait prendre un malin plaisir à en rajouter des couches sur les autres titres (exception faite, peut-être, de Fresh Flesh et surtout The Bed) ? De réponse valable il ne put en fournir, et c’est avec grand regret que nous le laissâmes en compagnie de ses amis italiens, à charge pour lui de nous expliquer un album qui avait eu le don de nous exaspérer au plus haut point.

 

Un disque : Afterhours – Ballads For Little Hyenas (One Little Indian)

 

De (courts) extraits mp3 sont disponibles ici.


14:26 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/10/2005

Vidéos : The Kills (Live at Southpaw)

Dès la sortie de son premier disque, le duo VV et Hotel était chaud comme la braise, ce ne sont pas ces quelques vidéos enregistrées le 1 mai 2003 au Southpaw de Brooklyn qui nous démentiront.

 

Trois vidéos : The Kills – Pull A’ U’

The Kills – Cat Claw

The Kills – Kissy Kissy’



10:06 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/10/2005

MP3 : Quatre démos de Arctic Monkeys

Produits par Jim Abiss (Kasabian, Placebo, ça donne déjà moyennement envie), les Arctic Monkeys semblent partis pour la gloire des Oasis, Franz Ferdinand et consorts. D’ailleurs, Telegaga les adule et le NME leur tisse des tresses à n’en plus finir, ça fait peur. Pendant ce temps-là, les 22 Pistepirkko peinent à remplir la Rotonde et Maximo Park n’est même pas sold out quelques jours avant leur passage à l’Orangerie (le même jour que les Arctic Monkeys à la Rotonde, qui est déjà sold out, ben tiens). Monde de merde.

 

Quatre mp3 de démos du groupe

Arctic Monkeys – Dancing Shoes (Demo)

Arctic Monkeys – I Bet You Look Good On The Dancefloor (Demo)

Arctic Monkeys – Mardy Bum (Demo)

Arctic Monkeys – Scummy (Demo)


16:02 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un nouveau blog très jazz

Le style n’est pas souvent abordé en ces mêmes pages, raison de plus de parcourir le blog Jazzques et ses divagations autour des notes bleues. Conseil d’ami.



10:09 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2005

Nouvelle sortie pour Neko Case

Elle ne passe pas inaperçue avec sa flamboyante chevelure rousse, souhaitons à Neko Case que son nouvel opus Flood ne passe pas inaperçu non plus dans les bacs des disquaires. Et s’il y a bien un reproche qu’on ne pourra pas lui adresser, c’est bien de s’être mal entourée. Avec la fine équipe Howe Gelb (Giant Sand), Joey Burns, John Convertino (Calexico), The Sadies ou encore Garth Hudson (The Band), elle a même plutôt droit à une mini-élite de l’americana. Sans vouloir offenser personne et sans oublier que la chanteuse canadienne fait aussi partie des New Pornographers.

Deux mp3

Neko Case – If You Knew

Neko Case – Train from Kansas City

13:45 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/10/2005

Naoko Sasaki alias Piana

Vous le savez bien, je suis grand fan de la douce Tujiko Noriko et de son electronica évanescente, tendance nuage de lait flottant sur un tapis de roses. Vous raconter cela, c’est comme dévoiler un premier amour finissant, aussi quel ne fut pas mon choc en découvrant les extraits du second album de Naoko Sasaki aka Piana, mélange harmonieux d’une douceur ouatée qui va se confiner dans les recoins de la pop islandaise façon Mùm. Ceux qui ont vu Butterfly, le superbe film de Yan Yan Mak sauront certainement de quoi je veux parler.

 

Un disque : Piana – Ephemeral (Happy)

 

Un mp3 : Piana – Early In Summer

Trois extraits sur Boomkat


22:37 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lauter – A Walk Will Take My Mind Off Things

Basé à Strasbourg, le label Herzfeld avait frappé un grand coup au début de l’année avec ma sortie de l’album de Thomas Walter alias T., dont les ballades vénéneuses avaient laissé un impact profond dans le paysage de la pop made in France. Candides comme pas deux, nous nous disions que le label aurait bien du mal à renouveler l’exploit et pourtant si nous avions su… Car c’était sans compter sur le duo Boris Kohlmayer / Fabrice Kieffer aka Lauter qui rivalise d’ambition artistique et de percussion émotionnelle avec son camarde de label. Folk urbain peuplé de fantômes échappés du manoir de Bela Lugosi (le Dracula hollywoodien ressuscité par Tim Burton dans son film Ed Wood), rock à fond sur l’accélérateur ou pop bancale qui ose dire son nom, la musique du duo alsacien rappelle, en au moins aussi bien, la poésie lunaire des Belges de V.O. (Queen Of The Hut), la dynamique particulière de Hood (You Don’t Have To) ou la noirceur sensible de 16 Horsepower (Airplane, A Walk Will Take My Mind Off Things) c’est vous dire le niveau d’un disque passionnant de bout en bout, chose suffisamment rare pour ne pas être signalée. Certes, l’immédiateté n’est pas vraiment de mise et les climats, envoûtants souvent, entêtants toujours, demandent de l’auditeur qu’il s’abandonne dans une échappée phonique vers les jardins du grand Jim O’Rourke. Le cap franchi, c’est un monde de plénitude rythmique, de folk-blues intemporel (Brain Dead) et d’abandon hédoniste qui s’offre à vous, à nous et au monde entier. En attendant la suite des événements, avec une impatience même pas dissimulée. 

Un disque : Lauter – A Walk Will Take My Mind Off Things (Herzfeld)

15:52 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/10/2005

Horses, 30 ans de Patti Smith

Question respectabilité, elle n’a de leçon à recevoir de personne, raison de plus pour relayer la nouvelle. Trente après la sortie de son premier album Horses, la légende vivante Patti Smith célèbre l’événement à sa façon, en sortant un double CD centré sur le thème des chevaux. Le premier disque sera une réédition de l’album de 1975, augmentée de la reprise de My Generation des Who. Le second disque sera une version intégrale de l’album en live, enregistrée en juin dernier au Royal Festival Hall de Londres.

 

Un mp3 : Patti Smith – Dancing Barefoot (Live)



21:02 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nic Garcia, songwriter inspiré

Issu des territoires désolés du Dakota du Nord, Nic Garcia est une des premières sorties d’un label (Yer Bird pour ne pas le citer) dont nous suivrons désormais l’actualité avec attention. Les curieux noteront avec attention que le gaillard n’en est pas à son coup d’essai, plusieurs de ses disques étant même disponibles sur son site. Amateurs de songwriters à la guitare élégamment mélancolique, vous en avez bien de la chance.

 

Un disque : Nic Garcia – The Desperate Ones (Yer Bird Records)

 

Plusieurs mp3 extraits de ses albums précédents: Nic Garcia – Long, Long Time (2004)

Nic Garcia – Dirty (2004)

Nic Garcia – Ballad of Peter Night (2003)

 


15:01 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |