30/11/2005

Vidéo : Paavoharju – Kuu Lohduttaa Huolestuneita (Live)

Vieille connaissance de ce blog, les Finlandais de Paavoharju (dont un titre est téléchargeable sur la compilation A Découvrir Absolument 8) n’ont pas l’air de vouloir s’aventurer en nos régions sans doute trop chaudes pour les Nordiques qu’ils sont. Tant pis pour les pauvres Gaulois que nous sommes, nous nous consolerons avec une vidéo du groupe prise en concert dans quelque lieu bruyant et égaré. Avec mes amitiés au(x) sagouin(s) qui ne trouvaient rien de mieux que de causer pendant ces moments d’éparse douceur. Comme quoi il n’y pas qu’au Zébra.

 

Un mp3 : Paavoharju - Puhuri

Une vidéo (Format WMV, 28 mb) : Paavoharju Kuu Lohduttaa Huolestuneita (Live)



17:25 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/11/2005

MP3 : Jenny Wilson – A Brief Story

Ca commençait bien mal, le Casio poussiéreux était à peine ressorti de l’armoire à souvenirs eighties que je m’apprêtais à rendre les armes devant le dieu Morphée, et puis pris au jeu de ces accords pop qui hésitent entre Annie et les Scissor Sisters, j’oubliais un bref instant le retour dans des draps froissés par trop de nuits étoilées. Un petit tour par Google plus tard, j’y apprenais que Jenny Wilson était née en Suède, voici trente ans déjà, qu’elle fait aussi partie du combo First Floor Power et qu’elle a sorti cette année son premier disque solo Love And Youth. Pronostic, neuf écoutes avant de trouver ça complètement naze, les paris sont ouverts.

 

Un mp3 : Jenny WilsonA Brief Story

Un disque : Jenny WilsonLove And Youth (Rabid Records)


23:16 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nic Armstrong sous le sapin

Le temps passait bien vite, sans transition la flemme hivernale avait débauché la langueur estivale et le tout venant pensait aux futurs cadeaux à déballer. Jamais en retard d’idées cadeau, l’internaute pressé sonda les tréfonds de ses neurones fatigués et puisa chez Nic Armstrong (désormais accompagné des Thieves) les ressources immatérielles (le mot étant très à la mode sur le retebeuf) à la reconquête de sa jubilation interstellaire. Du papier cadeau et un ruban, tel était le mot d’ordre du jour.

 

Deux mp3 : Nic Armstrong If We Can’t Escape, My Pretty

Nic Armstrong The Finishing Touch

Un disque formidable : Nic Armstrong The Greatest White Liar (One Little Indian/ New West Records)


13:38 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/11/2005

MP3 : Danger Doom – Mince Meat

Ca ne fait plus le moindre pli maintenant, le rap ne fera jamais partie des préférences de la maison, c’est comme ça. N’empêche que quand on entend Danger Doom, on a comme une grosse boule dans le slip qui donne envie de changer d’avis, et je ne suis pas en train de zyeuter une énième vidéo de Katsumi.

 

Un mp3 : Danger DoomMince Meat

Des extraits sur Boomkat

Un disque : Danger Doom The Mouse & The Mask (Lex Records)



20:10 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Steve Mason (ex-Beta Band) ne chôme pas

Jusqu’au bout, The Beta Band sera resté un des secrets les mieux gardés de la pop grande-bretonne, désormais nous pouvons consoler avec le Best Of du groupe récemment sorti. Les fans invétérés, pour qui le disque ne sera qu’une simple redite, se consoleront du split du groupe en apprenant que King Biscuit Time, projet solo du leader Steve Mason, est en pleine phase de réactivation avec la sortie du premier album The Crunch, dans la lignée des EP sortis à l’époque glorieuse du groupe. Patience, il faudra patienter jusqu’en février 2006 pour découvrir la bête, qui rugira sur le label No Style (filiale dePoptones) que le chanteur écossais a fondé suite aux ennuis du groupe avec le label Astralwerks. On est déjà curieux.

 

Deux mp3 : The Beta BandWon Extrait de l’album Hot Shots II – 2001)

King Biscuit TimeI Walk the Earth (Extrait de l’EP No Style – 2000)


15:42 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/11/2005

Nouvelle sortie pour Tamara Williamson en 2006

2006 s’annonçant très bien, l’annonce de la sortie d’un double album concept de Tamara Williamson ne viendra sûrement pas gâcher le paysage. Quant au concept, le mystère plane toujours, histoire sans doute d’éveiller notre curiosité. Sortie prévue chez nous sur le label Ocean Music.



14:14 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/11/2005

The Decemberists au Botanique + MP3

Les Decemberists sont de passage ce mercredi au Botanique, l’occasion de rappeler la sortie de leur très acclamé album Picaresque. En mp3, un titre extrait de leur premier EP Five Songs sorti en autoprod en 2001 et ressorti en 2002 chez Hush Records. Et ouais, The Arcade Fire n’est pas seul au monde.

 

Un mp3 : The DecemberistsShiny

Un disque : The Decemberists Picaresque (Kill Rock Stars)



21:08 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

MP3 : Four Tet – Sun Drums And Soil (Part 2)

Extrait du double DVD / CD Everything Ecstatic 2 de Four Tet, un mp3 extraordinaire de douceur electronica downtempo, à savourer délicatement en regardant la neige tomber. Simply gorgeous.

 

Un mp3 : Four TetSun Drums And Soil (Part 2)

Un DVD + un CD : Four Tet Everything Ecstatic 2 (Domino)




13:16 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2005

MP3 : Uncle John & Whitelock – Baghdadi

Ami lecteur, cesse toute occupation, aussi importante soit-elle, lâche surtout ton putain de stylo, tu pourrais t’éborgner dans la seconde, avoue que ça serait quand comme con, et découvre comme je viens de le faire à l’instant où je t’écris les Ecossais de Uncle John & Whitelock. Imagine, dans tes délires les plus hallucinés, The Fall en train de jouer du blues punkoïde ou les Franz Ferdinand en train se faire défoncer à coups de bites massacrantes, tu ne seras pas loin du compte. Glasgow rules, once again.

 

Un mp3 : Uncle John & WhitelockBaghdadi

Un disque : Uncle John & Whitelock There Is Nothing Else (GFM)



22:28 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Annelies Monseré – Helder

En des temps d’une insondable richesse pour la musique symbolisée par Jessica Bailiff et Tara Jane O’Neil, en passant par Islaja, la musique de Annelies Monseré uit Ingelmunster, West Vlaanderen, joue directement dans la cour des grand(e)s. Telle une âme solitaire heureusement éloignée des rivages de la perdition, la musicienne belge, camarade de jeu de ses compatriotes Half Asleep et Loobke, dévoile sous ses doigts subtils, un phrasé pianistique divin qui côtoie un violoncelle déchirant (le magnifique instrumental Sarah), et de ses quelques notes un voile pudique s’envole dans un ciel aux contours épars, paysage simple et grandiose que voilà. Certes, de temps à autre, le chant à tout le moins minimaliste d’Annelies frôle les limites de l’auto-destruction mélodique (Midnight), nous ne lui en tiendrons cependant pas rigueur et, d’une voix fluette et enthousiaste, nous proclamerons notre admiration pour sa délicate utopie apaisante (We’ll dance, These Streets). Qu’elle s’accompagne au piano, au violoncelle, au melodica ou au glockenspiel (l’insondable minimalisme de Here), Annelies Monseré se mue en elfe bienfaitrice et sa cavalcade des dominos, mélange ascétique de douceur et d’âpreté, nous transborde de l’autre côté du monde. En toute liberté.

 

Un mp3 : Annelies MonseréWe’ll Dance

Un disque : Annelies Monseré Helder (BlueSanct)


19:30 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |