02/12/2005

Amandine – This Is Where Our Hearts Collide

L’histoire de la musique passe décidément bien trop vite, à peine avons-nous eu le temps d’admirer le magnifique folk abandonné des Norvégiens de Minor Majority, une des perles de 2004 sortie en son temps sur Vicious Circle, que leurs camarades de jeu suédois Amandine nous refont le coup de la solitude mélancolique exprimée en notes grâcieuses. Disons-le tout net, le résultat est à la hauteur de nos espérances, certes pas les plus folles, et les Radar Bros ou Nada Surf demeurent en tête du classement de la division, avec nos Norvégiens favoris. N’empêche que nous aurions bien tort de ne point nous bercer dans la tristesse cotonneuse de ces ballades admirablement discrètes (bien que souffrant d’une certaine uniformité), notamment dans la magnifique complainte en ouverture (For All The Marbles), sortie tout droit de l’americana décomplexée à la Iron & Wine. Et si nous devons bien déplorer un ou deux titres en mineur (Halo, Easy Prey), rarement nous avons l’occasion, en fin de compte, de plonger notre esprit torturé par les saisons brumeuses dans le fin voile de larmes qui transperce les quelques notes d’accordéon, de banjo ou de trompette qui parsèment de leur délicate attention les trop rares Fine Lines, Stitches, Firefly et Heart Tremor. Dans d’autres moments où le rythme s’accélère (Over The Trenches mais  l’excès de vitesse ne court aucun risque), l’émotion est toujours au rendez-vous et la musique en ressort grandie, garantie sur facture.

Trois mp3 : Amandine - For All The Marbles

Amandine – Fathers And Sons

Amandine – Sticks And Stones

Un disque : AmandineThis Is Where Our Hearts Collide (Fat Cat)


14:14 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.