12/12/2005

Avia Gardner – More Than Tongue Can Tell

Apôtre d’une esthétique exigeante et sans concessions, Mitchell Akiyama a fondé le groupe Avia Gardner avec la chanteuse Jenna Robertson (dont la voix évoque étonnamment celle de Caroline ‘Piano Magic’ Potter), dont une première mouture nous avait été offerte sur la compilation Saturday Morning Empires du label montréalais Intr_version. Pour leur premier mini-album (ou EP, peu importe) More Than Tongue Can Tell, le duo canadien, oscillant entre pop éthérée, electronica humaniste et minimalisme séducteur, bondit avec une surprenante aisance au-dessus de la mêlée et, souvenir lointain de nos exercices de trampoline sur le matelas du lit parental, nous sautons, foudroyés et heureux, les rejoindre sur le toit des rêveries paradoxales.

 

La chronique sur Octopus.

Deux mp3 : Avia Gardner – Oceans Of Almost Rushing

Avia Gardner – More Than Tongue Can Tell

Un disque : Avia Gardner More Than Tongue Can Tell  (Intr_version)


14:31 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.