01/03/2006

Melanie – Photograph (Double Exposure)

Melanie et les vertus du balayage, ça sonne comme du sous-Rohmer tourné en 8mm à Monceau-sur-Sambre, c’est pourtant sous cet angle que je me suis mis à apprécier la réédition de l’album Photograph (Atlantic Records - 1976), parue récemment chez Munich Records. Guère emballé, et c’est un euphémisme, lors des premières écoutes, voire même crispé par des titres où la chanteuse US, véritable star des seventies tombée dans l’oubli, en rajoute dans la tragédie gnangnan façon Céline D. (j’aime pas les gros mots), j’ai pourtant été touché en plein cœur par l’approche maîtrisée et sensuelle de cette contemporaine (et pas uniquement ça) de Joni Mitchell, Emmylou Harris et Buffy Sainte-Marie. Certes, je vous l’accorde, un ou deux titres (dont l’exaspérant Cyclone en ouverture) donnent envie de lui crier ‘Ta Gueule’ et de balancer le disque au vide-ordures, ce serait faire fi du formidable son voulu par Ahmet Ertegun, de ses arrangements fins et subtils (bonnes enceintes conseillées) et de ses mélodies originales et variées.

 

Trente années plus tard, Melanie Safka est devenue une inconnue (en Europe, du moins), alors qu’elle était, à l’instar d’une Joan Baez, l’idole de toute une génération post-Woodstock (Brand New Key, N°. 1 des charts US en 1972, tout de même). C’est dès lors peu dire que cette réédition est plus qu’une évocation d’une décennie où la country-folk baba cool dominait le monde (anglophone), il nous présente une figure majeure de l’americana, ce n’est ni Tortoise ni Bonnie Prince Billy qui diront le contraire.

 

Le Houbablog nous propose deux mp3 de Melanie mais extraits d'autres albums) dans un de ses posts.

Trois titres en écoute sur le site de Munich Records ici.

 

Un mp3 : Melanie - The Letter

Un double CD : Melanie – Photograph (Double Exposure) (Munich Records)

16:24 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.