23/03/2006

Christopher Bissonnette, la nuit je sens

Les plaisirs de la nuit venus, Christopher Bissonnette répand dans les fracas intimes des tentacules maculées de brume, une corrida en lambeaux secoue les lampions cramoisis d’une fin de règne attendue, les jeunes prostitués regardent la foule se déverser dans les bouches infectées d’un métropolitain désargenté, ils ne s’en remettront pas.

 

Trois mp3Christopher Bissonnette In Accordance

Christopher Bissonnette Comfortable Expectations

Christopher Bissonnette Pellucidity

Un disque : Christopher Bissonnette – Periphery (Kranky)

22:17 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.