29/03/2006

Judith Juillerat – Slacktime

Inconnue voici moins d’un an, la Bisontine Judith Juillerat est passée de l’ombre à la lumière l’été dernier en remportant (devant 600 prétendants) un concours de remixes du Army Of Me de Björk organisé par l’UNICEF. Une participation plus loin à un titre de l’album Blitzkrieg Pop de son mentor T. Raumschmiere, cette jeune trentenaire, déjà deux fois maman, fait son entrée dans le club très fermé des affréteurs électroniques pop introspectifs, aux côtés des Barbara Morgenstern, Anne Laplantine, To Rococo Hot, Tarwater et Gustav. Et au sein de cette fratrie essentiellement germanique, voire berlinoise (elle n’est pas signée sur Shitkatapult pour rien, même si j’aurais plutôt vu ce disque sur Monika), la musicienne franc-comtoise fait très bonne figure, grâce essentiellement à une électro-pop fluide et sensuelle, d’où s’échappent par instants des bonheurs habilement déboulonnés du côté de l’immense Baden-Baden de Michaela Melian, voire du fantastique Benoît Pioulard. Par bribes, nous regretterons bien sûr un anglais aux accents franchouilles trop marqués (mais depuis Bertrand Burgalat, chacun sait que ce n’est plus une tare), ce qui n’enlève rien à l’atmosphère sereine et lucide qui entoure ce premier opus dont on espère qu’il en inspirera d’autres. Décidément, il fait très bon vivre à Berlin.

 

En écoute sur le site du label

Un mp3 Judith Juillerat Slacktime

Un disque : Judith Juillerat – Soliloquy (Shitkatapult)

19:45 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.