04/04/2006

Patrick Eudeline, cet insupportable poseur

Foutage de gueule ou foutage de gueule ? Si, par le plus grand des hasards, il vous prenait l’idée saugrenue de vous taper la branquignole vidéo interdite (faut bien attirer le peuple) de Patrick Eudeline, un bon conseil : coupez le son ! Ca vous évitera de vous polluer l’enclume avec sa p(r)ose insipide qui ne fait qu’évoquer un sous-Bashung reprenant Ennio Morricone. Plus mauvais que ça, tu t’appelles Vincent Delerm.

19:50 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.