29/04/2006

Vidéo : Hypo & EDH – Naughty Place

Nouvelle sortie du label Active Suspension, le duo Hypo & EDH sonne comme du Vive La Fête en (beaucoup) mieux, et surtout Emmanuelle de Héricourt ne pense pas à montrer ses nibards toutes les trois secondes. Certains diront dommage, je dis tant mieux.

 

La page MySpace de Hypo

La page MySpace d'Emmanuelle de Héricourt

Une vidéo Hypo & EDH Naughty Place

Un disque : Hypo & EDH – The Correct Use Of Pets (Active Suspension)

11:07 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/04/2006

Holden – Chevrotine

La chronique de Chevrotine , nouveau disque du duo Holden, parue dans RifRaf

 

Quoi de plus beau qu’une pop en clair-obscur, à la fausse naïveté décalée dans ses morsures intimes ? La question a dû tarauder le duo Armelle Pioline – Mocke, au moment d’enregistrer au Chili le successeur du très réussi Pedrolira (2003). Plusieurs écoutes plus tard, le temps de saisir toute la séduisante âpreté sixties d’un propos pas aussi innocent qu’il n’y parait, la réponse tient en trois mots, la talent, le talent et encore le talent. Le talent de dissimuler des blessures subtiles derrière une tunique camaïeu discrète et tournoyante, le talent de rédiger des textes où la poésie des mots bleus se marie en douceur à la tendresse mélodique, le talent de vouvoyer en majuscule un héritage que se disputent Vérone, Jean-Louis Murat ou Kelly De Martino. Ce n’est d’ailleurs par un hasard si le très bon Radar de la chanteuse américaine a accueilli les talents de guitariste de Mocke, tant son grain délicat sied à créer des atmosphères tendrement obscurcies par les langueurs de l’âme en quête d’ambiances à la Françoise Hardy. Quant à la production du germano-chilien Uwe Schmidt (aka Señor Coconut aka Atom Heart, déjà aux commandes sur Pedrolira), sa touche lumineuse finit de nous convaincre de la préséance d’une formation incontestablement au faîte de la division pop en français.

 

Un disque : Holden – Chevrotine (Le Village Vert)

15:28 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/04/2006

Miss Yetti – Insights

Croisement entre Isolée, Ellen Allien, Michaela Melian et Centrozoon (pour faire bref), la techno post-dancefloor de la Berlinoise Miss Yetti joue avec les poncifs du jour et sa sensibilité toute personnelle débusque en douceur les arnaques de tous les Styrofoam du monde. Normal, on est à Berlin.

 

La chronique sur Octopus

Un disque : Miss Yetti – Insights (Gold & Liebe)

22:39 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

MP3 : Lambchop – The Distance From Her To There

Leader modeste et inspiré des fantastiques Lambchop, Kurt Wagner méritera un jour qu’on lui élève une statue à la gloire des musiques inclassables. En attendant ce jour forcément proche, délectons-nous de cet extrait de la compilation The Decline of Country & Western Civilization Part II: The Woodwind Years, dernière sortie en date d’un groupe tout simplement fondamental.

 

En concert le 6 août au Dranouter Festival

Un site de fans

Un mp3 Lambchop The Distance From Her To There

14:39 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2006

K-Branding – Das Ding

Premier sortie du label FF HHH, l’EP Das Ding (la chose) du trio bruxellois K-Branding, mouvance fractale d’un décalogue bruitiste où la furie vocale vitupère à douze mille tours/minute sur fond de saxo schizophrène et de batterie déchaînée, ne sera édité qu’à cent (oui, 100) exemplaires. La question que tout le monde ne se pose pas : qui arrivera le 101è ?

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 K-Branding – Krankenschwester 

K-Branding – Machism System

Un EP : K-Branding – Das Ding (FF HHH / Mandai)

14:29 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2006

Chessie – Dual Mode

Projet fondé en 1993 (une éternité dans le monde de l’electronica), Chessie était à l’origine la création de Stephen Gardner, membre à l’époque du groupe post rock Lorelei. Rejoint en 2000 par Ben Bailes, Gardner sort en 2001 Overnight, album phare de l’époque, catégorie obscure (Top 10 du New York Times). Cinq ans plus tard, le duo ricain est toujours aussi obsédé par les trains (il faut dire que Gardner a travaillé dans les chemins de fer) et son electronica obsédante ET harmonieuse, servie par des remixes de haut vol (Dntel surtout, plus que Sutekh) rafistole les bleus de l’âme dans un EP cinq titres à mettre entre toutes les oreilles.

 

En écoute sur Boomkat

En écoute sur MySpace

Un EP : Chessie – Dual Mode (Lok)

19:15 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2006

Half Asleep – (We Are Now) Seated In Profile

(We Are Now) Seated In Profile, successeur du prodigieux Just Before We Learned To Swim de Half Asleep, est chroniqué dans le dernier Octopus. Plus j’écoute ce disque et plus je me dis que la musique de Valérie Leclercq est le chaînon manquant entre Nico et Cat Power. Et dire, bande de petits veinards, que l’album est en licence Creative Commons, donc téléchargeable gratuitement. Que cela ne vous empêche pas de faire un geste, si minime soit-il, tant ce disque est phénoménal. C'est bien simple, c'est celui que j'écoute le plus en ce moment, avec The Greatest de Cat Power.

 

L’album complet en mp3 : Half Asleep – (We Are Now) Seated In Profile

21:15 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Psychic Ills

New York rulez, once again. Croisement incertain de Sonic Youth, Arcade Fire, SickoakesStereolab et Animal Collective, les Psychic Ills se taillent déjà une belle hype, bien méritée à l’écoute des extraits de l’album qui traînent aux quatre coins du web. Signés sur le très bon label de Brooklyn The Social Registry (Gang Gang Dance, Samara Lubelski), les quatre new yorkais soignent aux petits oignons un rock spatial psyché caramélisé au soft punk et au post rock apaisé. Voui, voui.

 

Deux mp3 Psychic Ills Another Day, Another Night 

Psychic Ills January Rain

Un disque : Psychic Ills – Dins (The Social Registry)

13:27 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2006

Tara Jane O'Neil – A Raveling (Preview)

Ces mêmes pages l’ont accueillie avec enthousiasme pour You Sound, Reflect, aussi quand j’ai entendu l’autre soir The Phoenix de Tara Jane O’Neil sur StuBru, le post était déjà tout écrit. Car dès que j’entends sa voix cristalline, toute en poésie imperceptible, tout sentiment d’objectivité me quitte et je me laisse glisser, chat nocturne aux tangibles frissons, dans une enluminure américaine où se côtoient Buffy Sainte-Marie, Papa M et Samara Lubelski. Aussi l’annonce de A Raveling, nouvel EP de l’ex-bassiste du groupe punk Rodan, sonne comme une incantation aux jours meilleurs, quand les murs desséchés auront retrouvé une patine charnelle et les humains ironiques auront sauté pieds joints dans un kaléidoscope à la vulnérable douceur.

 

En écoute sur Boomkat

Un EP : Tara Jane O'Neil – A Raveling (Acuarela)

17:31 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/04/2006

Pop 'n cherries, nouveau blog pop

Retour d'Amsterdam en état de décomposition avancée, genre 10 heures de sommeil trois nuits, checkaâche de boîte mail en quatrième vitesse et découverte d'un très prometteur nouveau-venu de la blogosphère, le je-le-sens-futur camarade JM et son blog Pop' n Cherries. (Roulement de tambours) Et au programme, mesdames et messieurs, Belle & Sebastian, Hefner, Sébastien Tellier et la nouvelle sensation pop sixties El Perro Del Mar. En deux petits mots, visite obligatoire. Welcome mate!

22:44 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |