29/06/2006

Annika Line Trost, solo Nummer Zwei

Quand une moitié des secouées Cobra Killer se met au régime solo, la tentation est trop forte pour y résister plus de trois secondes. Je vais donc me précipiter de ce pas sur le deuxième effort solitaire de la belle Annika Line Trost, et lui panser les plaies au genou par la même occasion.

 

Un mp3 Trost I Was Wrong

Un disque : Trost – Trust Me (Four Music)

22:19 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2006

Midori Umi

Ne cherchez pas du côté d’Osaka ou de Yokohama pour localiser les Midori Umi. Une bonne carte de géo et hop, direction Austin, Texas, version printemps 2002, date de fondation du groupe formé de Ryan Wade, Paula J. Smith, Lori Glidden et Zack Logan. A la sortie de la ville, tournez au panneau post-pop sixties, bifurquez à rock lo-fi et vous y êtes. Oui, là, tout près de l’album à venir.

 

En écoute sur MySpace

Trois mp3 Midori Umi Glacier

Midori Umi Straight To The Bone

Midori Umi Hat Trick

18:40 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

The Tiny – Starring Someone Like You

Ouvrons grands les yeux, et les oreilles, et soupçonnons une échappée vertueuse dans une ville rêvée des anges, en compagnie des elfes tutélaires qui nous ont conduits sur les pas de Midaircondo et Under Byen. Nous y trouvons, transposés dans une ruelle tantrique, des essaims de Björk, du temps où sa grandeur supposée ne l’égarait pas dans la prétention la plus pédante (My Mother, In Reality), et nous nous y frottons les bajoues, ravis et heureux. Abrité dans un recoin de sa Suède natale, le trio en appelle à sa compatriote Stina Nordenstam (Everything Is Free), et de son meilleur cru frotté aux volutes cocorosiennes jaillissent des perles de pluie bienfaitrices pour notre système lymphatique. Penchés au téléphone, les Múm en appellent à Ed Harcourt et il en ressort un hommage fidèle mais trop sage aux cordes de Divine Comedy, le morceau  ne s’intitulant pas par hasard Sorry. Répondant à l’appel du destin, de très jeunes filles avaient heureusement composé du fond de leurs entrailles le générique d’une émission pour grands enfants solitaires (They Say It’s Weird), elles avaient réussi leur tentative de séduction douce, nous pouvons aujourd’hui en témoigner.

 

En écoute sur MySpace

Trois mp3 (sur Radio Free Internet The Tiny Know Your Demons

The Tiny Everything Is Free

The Tiny I Don't Like You (The Way You Move On)

Un disque : The Tiny – Starring Someone Like You (DetErMine / V2)

12:22 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/06/2006

Little Red

La galaxie pop / anti-folk Herzfeld compte une étoile au firmament des cœurs blessés. Sous le soleil voilé d’une Vashti Bunyan téléportée dans une France rêvée où Michel Drucker inviterait Kimya Dawson à reprendre l’intégrale du Five Leaves Left de Nick Drake, Little Red ferait la une de Télérama en compagnie de Lisa Li Lund et Emily Easterly. On peut toujours rêver. Et écouter son premier album solo Little Red Says Hi sur la structure Stay Hard Harry.

 

Quatre mp3 Little Red & Lauter People

Little Red & Lauter We Should Be Relieved To Forget

Little Red & Lauter The Hardest Way Out

Little Red & Lauter That One Night

 

Un EP : Little Red & Lauter – EP (Herzfeld)

13:11 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/06/2006

First Nation – s/t

Les très givrés Charles Burst (Black Dice, Gang Gang Dance, The Double) et Paw Tracks ont encore frappé. La suite sur Octopus.

 

Un mp3 First Nation Female Trance

Un disque : First Nation – s/t (Paw Tracks)

11:16 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2006

Amélie chez Quarantaine

Jeune Lilloise de 23 ans exilée à Bordeaux, Amélie débarque ce samedi 24 juin chez Quarantaine (Rue Lesbroussart à Ixelles). De ses bagages, elle sortira sa folk sensible, magnifiée sur disque des arrangements de Jon Smith (Calc), comme si Larkin Grimm avait rencontré les CocoRosie chez un José Parrondo marié à Shannon Wright. Le deuxième album que les sœurs Cassidy n’ont pas été fichues de faire ?

 

En écoute sur MySpace

Un EP : Amélie – From The Burning Tree To The Monster Mountain (Boxson)

En concert au Dour Festival le 13 juillet

21:07 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2006

Kania Tieffer aka DJ Albanie

Electro dance à deux balles à faire passer Stereo Total pour du Richard Wagner, rythmes binaires de môme de neuf ans devant sa boîte à  rythmes, j’a-do-re Kania Tieffer (aka DJ Albanie), mix improbable de Lawrence Wasser et Jacno chanté par ta meilleure copine qui imite Nico. Les aventuriers iront aussi écouter la reprise du Bohemain Rhapsody de Queen par Baise et Bute, autre projet de la miss qui se fait aussi appeler Mélanie Warner Home Video en d’autres occasions.

 

Les mp3 de l'EP Le Sens Des Valeurs 

Kania Tieffer Hot

Kania Tieffer Ma Reum

Kania Tieffer Merdix

Kania Tieffer Treat Me Like A Dog

Kania Tieffer The Pleasure Is Mine

Kania Tieffer Christmas Song

 

D'autres mp3

Kania Tieffer Get Flunky!

Baise Et Bute Bohemian Rhapsody

 

D'autres mp3 extraits de son album Tracks Against Pornoghraphy ici.

19:50 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2006

Phononoir – Putting Holes Into October Skies

L'orgie était prometteuse. Reclus sous une table, Matthias Grübel s'extasiait dans son for intérieur des cris qu'il percevait du salon mitoyen. Etait-ce de l'effroi, était-ce de la jouissance, était-ce de la tristesse, il n'en savait trop rien. La pièce, lugubre et parsemée de spectres aux oripeaux de sang séché, était décorée de lambeaux de vie humaine, repêchés chez un fan de Radiohead plongé dans Les Amantes d'Elfriede Jelinek. Ricaneurs et sordides, The Notwist et Encre, en meneurs de troupe à la nébulosité transfigurée, donnaient du plaisir aux aventuriers arpenteurs d'une electro-pop teutonne trouble et magnifiée. Les nuits où le paradis ressemblait étrangement à l'enfer le plus vicié, ils aimaient hurler au vampire au son des humeurs sépulcrales du jeune musicien berlinois. Matthias Grübel appréciait, nous aussi.

 

En écoute sur MySpace

Une vidéo Phononoir Slowdown

Un disque : Phononoir – Putting Holes Into October Skies (Quatermass)

15:54 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/06/2006

Monique Ortiz, sinistrement vôtre

Meneuse de revue du groupe indie pop dark Bourbon Princess, la chanteuse / bassiste Monique Ortiz ne se contente pas de son rôle de leader dans le groupe bostonien. Un matin d’humeur sombre, elle a du se dire que ça devait être sympa de lancer son projet solo sur son propre label. La voilà donc avec Reclining Female, projet à refiler la sinistrose au plus optimiste des fans des Beach Boys. T’aimes ça ? Moi aussi.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Monique Ortiz – Reclining Female (Obskur Vudu)

 

21:19 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/06/2006

Interview : Thomas Méry

Et de rencontrer les craquelures intimes de Thomas Méry, auteur d’un premier album délicat et passionné, à ne toutefois pas mettre entre toutes les oreilles. Et nous d’aimer les déclinés de gris et les disques sans concessions.

 

En écoute sur MySpace

20:36 Écrit par Fab | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |