25/08/2006

Amélie – From The Burning Tree To The Monster Mountain

Un des coups de cœur de l’été, Amélie est une jeune Lilloise de 23 ans un temps exilée à Bordeaux où elle a sévi dans le giron de ses camarades de Calc. Produite par Jon Smith, l’homme aux manettes de Calc, Aerôflôt et Deborah, Amélie a l’extrême et trop rare chic de composer des comptines mélodiques que le mot touchant ne parvient même pas à décrire, tant son univers familier et sensoriel nous procure des frissons que seule l’immense Cat Power parvient à nous prodiguer, album après album (rappel hygiénique, The Greatest est toujours l’album de l’année, loin devant la concurrence). Qui entendra la fragile tendresse de Forgotten Christmas Gift ou de Monsters" noiera son âme dans une fraternité contagieuse où Shannon Wright, CocoRosie et Julie Doiron jouent les gardes-chiourmes. Une question me taraude néanmoins : pourrons-nous attendre mars 2007 et le premier opus longue durée de la demoiselle ?

 

Un EP : Amélie – From The Burning Tree To The Monster Mountain (Boxson)

En concert Chez Mouss! (Place Morichar - 1060 Bruxelles) le 13 septembre

Les commentaires sont fermés.