18/11/2006

French Toast – Ingleside Terrace

dischord154La signature sur le label Dischord est trompeuse, mais pas trop. Deuxième LP du trio ex-duo French Toast (Ben Gilligan de Small Doses est désormais de la partie), Ingleside Terrace fidélise le  rock, pour mieux le cocufier. Un peu rangés des voitures, mais pas trop, Jerry Busher et James Canty glissent toujours dans leurs notes des fragments de Pavement, l’urgence en moins (The Letter) et se risquent même à corriger New Order en le présentant à Fugazi, un de leurs (nombreux) autres projets (Protest Sign). Imaginant qu’une fausse guest star déguisée en Dan Sartain se glisse sous leur couette en imitant Neil Young (Take me All The Way), nos trois cocos noient leur amertume dans un reggae javellisé au son de Nation of Ulysses (Secrets) pour mieux transformer la pop maladive de Treason en confession à la P:ano. Un coup de Nick Cave sous OGM plus tard (Settle In, subterfuge post-traumatique à la noirceur automnale), deux ou trois fadaises sans intérêt viennent détourner notre attention de la mélancolie rocailleuse des débuts et il est grand temps de se consoler les neurones en s’enfilant un Took You For Strong dont nous ne savons trop si nous préférons l’enthousiasme fugazien ou le détachement sonicyouthien. A l’image de son prédécesseur The Letter, un disque où l’envie communicative masque le manque d’originalité, tout en abordant un virage pop nouveau.

 

Trois mp3 (extraits de l’album précédent In A Cave) French Toast – Lions’ Den

French Toast – Pattern

French Toast – What I See

Un disque : French Toast – Ingleside Terrace (Dischord)

15:00 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, critique, french toast, dischord, rock, punk |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.