06/02/2007

The Ruby Suns - s/t

rubysunsAssis au bord de son étang néo-zélandais, Ryan McPhun – le chanteur / guitariste des Ruby Suns – observait les cygnes venus de Californie, qui comme lui avaient décidé d’échapper à la fureur de leur Golden State natal vers un nouveau paradis perdu du côté d’Auckland. Trônant au beau milieu de ses congénères bercés depuis toujours à la pop West Coast, un mâle dominant – il devait sans doute répondre au nom de Brian W – observait Ryan et sa mutation en Beach Boy du vingt-et-unième siècle. Tout y était, le goût des fleurs aux couleurs arc-en-ciel, les harmonies vocales, les guitares sixties échappées de Pet Sounds (c’est Denise James qui devait l’avoir mauvaise). Les mélodies, subtiles et agréables, mais aussi trop respectueuses de leurs grands frères chevelus, n’étaient pas en reste et une doucerette impression de félicité – gentiment rétrograde – se dégageait du premier album des huit musiciens venus de l’autre côté de la planète bleue. Anti-révolutionnaire certes mais sympathique

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 (via I Guess I'm Floating)The Ruby Suns – Look Out SOS!

The Ruby Suns – It’s Hard To Let You Know

Un disque : The Ruby Suns – s/t (Memphis Industries)

Les commentaires sont fermés.