24/02/2007

Bacanal Intruder – Lulo

er11Artiste espagnol signé sur le label français Eglantine (résidence du délicieux duo Pollyanna), Luis Solis aka Bacanal Intruder doit être le genre de personnage à aimer déambuler dans les bois, guitare à la main, pour y tenir compagnie aux gazouillis des oiseaux. De retour chez lui, il retrouve son mélodica, son harmonica ou son glockenspiel, rien ne lui plait tant qu’à confronter les sons naturels aux beats – discrets – de machineries effacées, d’autres nomment cela folktronica. Homme accueillant, il convie des amis de passage, l’une au chant (la douce folkeuse Leslili Lala dans le rôle d’une Juana Molina californienne, sur deux titres), d’autres aux instruments et aux bidouillages. Frère de pensée de F.S. Blumm et Wixel et cousin d’esprit de Parrondo, Múm et My Jazzy Child, Solis se pose en maître du soleil et dépose dans l’atmosphère un voile protecteur de ses influences néfastes. Et en dépit d’effets parfois inaboutis dans les relations étroites qui unissent l’électronique et l’acoustique, il nous prouve que tout n’a pas encore été dit dans un genre parfois mal fréquenté.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 Bacanal Intruder – Soon For Weekend

Bacanal Intruder – What’s Left Lulo-pei

Un disque : Bacanal Intruder – Lulo (Eglantine Records)

Les commentaires sont fermés.