13/04/2007

Rhâââ Lovely : Arnaud Michniak / Part Chimp / A Whisper In The Noise / Crippled Black Phoenix / Pelican

afficherlfEntraperçu les deux dernières minutes de son set, l’ancien Diabologum Arnaud Michniak m’a fait brièvement penser au Jérôme Minière des débuts (mais le temps d’incubation était bien trop bref pour en faire une généralité). D’autres commentaires, plus sévères, allaient de ‘Je préférais Programme, son projet précédent’ à ‘C’est du sous-Grand Corps Malade. Dure, dure, la vie d’artiste.

 

Voraces des décibels, les Part Chimp cognaient, tapaient, hurlaient. Tout ce tapage nocturne n’excluait – heureusement – ni raffinement, ni sens mélodique. Toutes proportions gardées, of course.

 

Rarement projet (du compositeur américain West Thordson) aura été si bien nommé, tant les A Whisper In The Noise murmuraient leurs épanchements romantiques en un bruitisme furtif, où clavier et violon se faisaient l’échappée belle. Ce qui n’excluait pas la tentation pop, en catimini.

 

Réunions de membres de Mogwai, Electric Wizard, Pantheist, 3D House of Beef et Gonga, les huit de Crippled Black Phoenix tanguaient sur un bateau ivre. Et bien qu’issus d’horizons aussi divers que lointains (entre post rock et doom metal), ils mettaient du shoegazing fracturé dans leur rock au goût d’orties sauvages. Pas étonnant quand on s’appelle phénix noir estropié.

 

Vision malsaine – et sans concessions – d’un post rock imbibé de métal façon Isis, les Ricains de Pelican sont des fous furieux. Dans la minuscule salle paroissiale de Cortil-Wodon, ils jouaient sur une autre planète, là où les décibels n’ont pas de frontières, contrairement à nos tympans usés en cette fin de journée. Nul doute qu’un ton plus bas, leur set aurait été aussi convaincant, voire plus. Car même à fond les ballons, c’était déjà excellent. See you next year, Rhâââ Lovely, tu me manques déjà.

16:43 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : metal, rock, post rock, rhaaa lovely, concert |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.