23/04/2007

Colleen, from great to greater

BAY57CDVénérée en ces pages, la fondamentale et discrète Colleen fait partie de ces (rares) artistes à la trajectoire mirifique. Telle une fée aux doigts d’argent, la musicienne française aspire, disque après disque, les convulsions secrètes d’un monde désincarné, pour mieux revendiquer le droit de rêver, et de frissonner. Dans sa nouvelle mouture Les Ondes Silencieuses, Cécile Schott envoie au placard les boucles de ses précédents opus, pour mieux se concentrer sur une panoplie d’instruments naturels. Du clavecin à la viole de gambe, sa subjective profondeur – émotive et pudique – nous fait fantasmer, jour après jour, Tous Les Matins du Monde et le périple n’en est qu’à ses premières péripéties. Un futur album de l’année ? C’est Marin Marais qui doit être fier.

 

En écoute sur Dotshop

Un mp3 Colleen – Le Labyrinthe

Un disque : Colleen Les Ondes Silencieuses (The Leaf Label)

Les commentaires sont fermés.