17/09/2007

Pluramon puissance quatre

pluramon-monstroussurplusQuatre ans, c’était suffisamment long pour oublier les réminiscences shoegazing des Allemands de Pluramon de leur troisième album Dreams Top Rock. Quatre, le chiffre doit être fétiche pour Marcus Schmickler, qui aura attendu quarante-huit mois (oui, quatre fois douze) pour nous revenir avec un… quatrième album. A écouter en mangeant du quatre quart dans un train entre Cologne et Berlin, résidences successives du label Karaoke Kalk ?

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Pluramon The Monstrous Surplus (Karaoke Kalk)

Les commentaires sont fermés.