12/10/2007

Swayzak – Some Other Country

swayzak-socPas  passionnant pour deux beats de minimale, le cinquième album de Swayzak pour le compte de !K7. Pourtant, les précédentes livrées des sieurs James Taylor et David Brown nous avaient particulièrement goûtés (tel l’originel Snowboarding In Argentina de 1998) mais le présent Some Other Country dépasse (presque) toutes les bornes. Hormis quelques passages instrumentaux (ces coups de boutoir martiaux sur So Cheap) et d’autres plus rares moments chantés (No Sad Goodbyes), l’ultime livrée du duo britannique casse bien les burnes. Tels ces beats minimal techno en restes d’épluchures d’une scène berlinoise qui aurait euthanasié Ellen Allien (Distress And Calling, encore que la fin rattrape quelque peu le bout de gras), les tracks de Taylor et Brown font davantage songer à une pseudo rave uccloise dans les Salons de l’Atalaïde (Smile And Receive), et on s’emmerde grave à détailler les conversations lues dans le dernier Victoire. Une fausse innovation worldtronica plus tard (Claktronic, ou comment atteindre le sommet du ridicule en mariant flûtistes latinos de la rue Neuve rythmes samba et electronica compassée), nous constatons avec autant de déplaisir que le chant est toujours aussi étriqué, tandis que By The Rub Of Love sonne comme une démo de Bpitch Control coincée dans les starting blocks. L’ultime They Return passé, une seule pensée nous traverse l’esprit, ’We Flee’.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (via Off The Radar): Swayzak – Smile & Receive

Un disque : Swayzak Some Other Country (!K7)

19:45 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swayzak, critique, mp3, k7, techno, electronica, pop |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.