23/10/2007

Joanne Robertson, en toute impunité

joannerobertsonL'année 2007 est florissante pour les jeunes femmes fragiles, avec pour seul compagnon une guitare acoustique. Déjà marquée de la découverte estivale Liz Green, notre époque se remettra-t-elle de la mordante obscurité de la Londonienne Joanne Robertson? Réponse partielle le 28 festival à l'Alifib de Paris le 29 octobre au Festival Soy de Nantes, le 2 novembre au Netwerk et le 3 novembre au België.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Joanne RobertsonThe Lighter (Textile Records)

Les commentaires sont fermés.