18/11/2007

When Larkin met Michael

michaelgira-larkingrimmLabel du grand Michael Gira (qui, à cinquante-trois ans, ne cesse de prouver que ses albums et concerts solo valent toujours autant le détour), Young God Records se devait de compter en ses rangs le folk ravage de psychédélisme de Larkin Grimm. Découverte essentielle d’une caste peu avare en émotions fortes ces dernières années, la chanteuse de Providence risque bien de provoquer des torrents de frissons en 2008. A l’image des larmes qui décoraient ses joues à l’issue du concert de Josephine Foster au Vooruit en mars dernier.

 

En concert à la Ferme du Biéreau (05/12) 

En écoute sur MySpace

Un disque à venir : Larkin GrimmHairy Juggs Band (Young Gods Records)

Les commentaires sont fermés.