25/11/2007

The Old Pornographers, version scato

124_full_feat_ACNewman1Accueillis pour leur première bruxelloise dans une Rotonde bien fournie (et hyper-enthousiaste), les New Pornographers m’ont terriblement déçu, et le mot est faible. Alors que ces pages n’avaient eu qu’à se féliciter de l’allégeance pop du supergroupe de Vancouver (et encore plus de ce magnifique concert de Neko Case – absente hier soir - un soir au Witloof Bar), A.C. Newman & co. ont été pris en flagrant délit de malhonnêteté musicale. Car, comment expliquer que des musiciens aussi fins sur disque (et techniquement impeccables en live, ce qui pose encore davantage question) puissent se lâcher dans un gros rock seventies qui tâche, (genre Machiavel qui ferait des reprises de Foreigner) et qui se rêve sur la scène de Wembley? La prochaine édition du concours ‘Toi aussi, tu peux composer le nouveau jingle Classic 21’, ça sera sans moi.
 

Update : Tox n’a pas aimé non plus

Les commentaires sont fermés.