11/12/2007

Her name is Rose. Rose Melberg

rosemelbergTu les connais bien, ces bandes de loustics à la bave aux lèvres. La moindre vue d’une jeune femme à la guitare en bandoulière, le moindre écho d’une ballade folk aux accents poppy et les voilà en train de noircir des pages à longueur de temps. Avoue-le, ça te fait tout bizarre qu’ils ne t’ont jamais soufflé mot de Rose Melberg, elle qui hante (avec maintes intermittences, dont une maternité) les bacs depuis ses débuts en 1992. Bien sûr, et tu le sais mieux que quiconque, c’est surtout dans les années 90 qu’elle fit parler d’elle, en son nom propre, mais aussi (et même surtout) en tant que membre de Tiger Trap, The Softies et Go Sailor. En attendant, va tout de même jeter une oreille sur Cast Away The Clouds, son deuxième opus, sorti en 2006. Après tout, ce n’était que son deuxième album solo en quinze ans de carrière et elle reprend la grande Anne Briggs. Chiche ? 

 

En écoute sur MySpace

Un mp3: Rose Melberg – Golden Gate Bridge

Un disque : Rose MelbergCast Away The Clouds (Double Agent Records)

Les commentaires sont fermés.