20/01/2008

Le raffinement de Serafina

serafinasteerDepuis Joanna Newsom, la facilité nous recommande de classer toute harpeuse un peu fragile dans la case des jeunes femmes émotives, tendance je m’épanche, tu frissonnes. Sauf que l’Anglaise Serafina Steer revisite davantage la folk des Iles Britanniques à la manière d’une Colleen en train de se bourrer la gueule avec Joanne Robertson dans un pub irlandais. Pour le rapprochement avec l’auteur des géniaux The Milk-Eyed Mender et Ys, on repassera une autre fois et c’est tant mieux.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3: Serafina Steer – Cheap Demo Bad Science

Un disque : Serafina Steer Cheap Demo Bad Science (Static Caravan)

Les commentaires sont fermés.