11/02/2008

Emily Jane White, en clair obscur

emilyjanewhiteRarement une chanteuse folk aura-t-elle pratiqué le clair obscur de si belle manière que Tara Angell. Pleurons à gorges déployées, rions de toutes nos larmes, Emily Jane White, jeune songwriter (26 ans) de San Francisco, la rejoint sans crier gare, et se glisse dès un premier album redoutable d'additivité sensorielle en toute première ligne des jeunes femmes à forte tête et cortex fragile. Et pour ne rien gâcher, elle sera présente sur trois dates du festival Les Femmes S'En Mêlent. Oh yeah!

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 : Emily Jane White – Blue

Emily Jane White – Dagger

Un disque : Emily Jane WhiteDark Undercoat (Double Negative Records)

 

Les commentaires sont fermés.