04/03/2008

Dominik Eulberg – Bionik

dominikeulberg-bionikEmporté dans le studio de Sven VäthCocoon étant son label – tu secouais le fessier, clope au bec, l’intégrale Kompakt bien calée dans un recoin de l’encéphale. Trépignant du talon, tu récitais ton chapelet, le paysage défilait sous tes yeux, tu te voyais déjà suspendu entre Cologne et Berlin. Incapable de résister à la classe infinie de la techno minimale de Dominik Eulberg, tu te laissais attraper par les séduisants atours rythmiques de ses hymnes de chambre et voilà que tu te retrouvais à partager le matelas des historiettes clubby entre Ricardo Villalobos et Paul Kalkbrenner. Les yeux tournés vers le plafond, le reliquat de lustre qui éclairait ta collection Bpitch Control prenait des airs de boule à facettes et transformé vers un ailleurs en forme de Panorama Bar, ta vie prenait un autre tour, dont tu n’avais jamais imaginé l’existence. Et tu disais Danke schön Dominik.

 

En écoute sur The Omega Order

Deux mp3 (via Corporate Bloggin): Dominik Eulberg – Rattenscharf

Dominik Eulberg – Haifischfluegel

Un disque à venir : Dominik Eulberg – Bionik (Cocoon Recordings)

Les commentaires sont fermés.