16/03/2008

Hot Chip – Made In The Dark

Hot-Chip-Made-In-The-DarkBandant, le troisième album des Hot Chip ? Oui et non. Le oui, tout d’abord. Bombardé de beats bombastiques à faire pâlir d’envie les Modeselektor themselves (Out At The Pictures), la nouvelle création du quintet londonien range définitivement Timbaland au rang de pauvre hère qui court le cacheton auprès des starlettes du R&B. Définitivement ancrés au sommet d’une scène dance pop (aux côtés de James Murphy et son LCD Soundsystem), Alexis Taylor et ses potes osent tout, jusqu’à déstructurer – et c’est plein d’humour – le faux début de Shake A Fist, entre tube à la Justin Timberlake et electro-rock post Liars. Bourré de titres à se fendre la gueule des pénibles branlettes discoïdes du dernier Justus Koehncke, Made in The Dark est de cette race de pétards pirates néo dancefloor – merci Mark E Smith et Mouse On Mars, alias Von Südenfed – tant il regorge de titres à mettre le feu à une caserne de pompiers en pleine inondation. Le non, ce sont les ballades We’re Looking For A Lot Of Love, Wrestlers et Made In The Dark, tentatives assez moyennes entre R’n B et slow où les Londoniens surnagent surnagent pour ne pas couler. Toutefois, quand ils nous proposeront de ne pas danser (Don’t Dance), impossible de répondre à l’appel vu que nous serons déjà trempés sur la piste à gesticuler dans tous les sens. Sexy baby ? Not always dude.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 : Hot Chip – Hold On

Hot Chip – Shake A Fist

Un disque : Hot ChipMade In The Dark (EMI)

 

 

Les commentaires sont fermés.