24/07/2008

The Shortwave Set – Replica Sun Machine

theshortwaveset-replicasunmachineBarrée d’influences psychédéliques – du genre qu’on peut qualifier d’indispensables, des Beatles de 1967 aux Flaming Lips période Yoshimi – la musique du trio londonien The Shortwave Set se déguste telle une mignardise pop aux effluves Beach Boys (les harmonies vocales) vs The Polyphonic Spree, version british. Produit par le très hype Brian Burton (hein, qui ? ah, Danger Mouse, moitié des Gnarls Barkley), ce second opus anglo-suédois bénéficie, et c’est pas du pipeau, du concours de John Cale (à l’alto) et de Van Dyke Parks (aux arrangements, classieux, comme d’hab’), en grande forme. Certes, les influences citées sont plus qu’évidentes, elles sont toutefois magnifiées par des mélodies d’une splendide évidence hors de toute putasserie (a-t-on entendu plus belle chanson romantique que Yesterdays To Come), flanquant même à Badly Drawn Boy la raclée qu’il mérite depuis son pénible Born In The UK (Now ‘Til 69). Plein de bonnes raisons de se plonger dans The Debt Collection leur premier effort de 2005, largement passé à l’as des deux côtés de la Manche.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (via TTSO): The Shortwave Set – Replica

Un disque : The Shortwave Set Replica Sun Machine (Wall Of Sound)

 

En clip : The Shortwave Set No Social

 

 

Les commentaires sont fermés.