25/08/2008

Quitzow – Art College

quitzow-artcollegeAlors, c’est qui, Quitzow ? C’est tout simple, cher ami, vois plutôt. Tu prends le nom de famille d’une jeune femme new-yorkaise – la très dynamique Erica Quitzow en l’occurrence, par ailleurs membre du groupe pop Setting Sun – tu lui glisses entre les mains une flopée d’instruments, du violoncelle au Moog en passant par des boîtes à rythme et des Casio, tu lui fais envoies par Fed Ex l’intégrale Peaches (ou Le Tigre, au choix), sans oublier sur l’étagère Ikea le Konichiwa Bitches de Robyn et tu obtiens une très poilante collection de chansons electropop, le délicieux côté arty en prime. C’est que la demoiselle s’y connaît en musicalité, en témoigne cette mémorable tirade au violoncelle qui ouvre l’album, bourré de titres sing along pas bégueules pour deux déhanchements à la Stereo Total (le cheap en moins, la musique en plus). Preuve supplémentaire qu’on peut très dignement faire rimer pop et électronique sans pour autant prendre le public pour une troupe de bêlants consommateurs, son Art College vient de New York comme il aurait pu venir de Berlin. Un immense gage de qualité s’il en est.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Quitzow Art College (Young Love Records)

 

En clip : Quitzow Art College

 

Les commentaires sont fermés.