19/09/2008

Audrey – The Fierce And The Longing

AUDREY~1L’histoire d’amour entre les quatre demoiselles d’Audrey et le public francophone indie pop démarre en 2006 (alors que les débuts du groupe datent – et oui, déjà -  de 2002). Cette année-là, la formation suédoise défendait son premier album Visible Form sur les lieux de concerts et festivals alternatifs, dont le  désormais défunt RhâââLovely Festival. A l’époque, un quarteron de timides jeunes femmes défendait en – presque – catimini des chansons aux oscillations rock et à la mesure pop. Second effort des Scandinaves, The Fierce And The Longing puise davantage dans le foisonnant vivier indie pop nordique, développant des chansons qu’une première écoute placerait dans l’easy listening, à tort. Car derrière l’apparente fluidité de ses compositions, le quatuor suédois travaille en profondeur des sonorités d’une étonnante juxtaposition musicale. C’est ici un air de trompette à la Belle & Sebastian, là des arpèges de guitare à la Under Byen, ou encore des coups d’archet de violoncelle en forme de Midaircondo. Sans compter les quatre voix qui se relaient au micro, dont celle de Victoria Skoglund, qui rappelle  - ça agace ou ça séduit, c’est selon – une Islandaise dont le nom d’artiste commence par B. Dans tous les cas, une telle musicalité, riche de sa préciosité, est faite pour durer sur le très long terme.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 : Audrey Big Ships

Un disque : AudreyThe Fierce And The Longing (A TenderVersion Recording)

Les commentaires sont fermés.