07/10/2008

Taub – Bedtime Stories

taub-bedtimestoriesIl n’arrête plus, le gars Me Raabenstein, aus Berlin. Boss de la structure Nonine, co-auteur du très bon disque de Sqaramouche chroniqué en ces mêmes pages le mois dernier, il signe sous le nom de Taub, en collaboration avec l’Ecossais David Hillary, la seizième(!) sortie de son label, au rêve choisi avec beaucoup d’à-propos. Telle une longue rêverie passée dans les bars de Rutger Zuyderveldt – dites Machinefabriek pour faire civilisé – les onze titres de ces histoires de couche oscillent entre somnolence électronique et langueur acoustique, le tout parfois déposé sur quelques notes de piano électrique, dont le terriblement émouvant Wild Blue Yonder, à la croisée des chemins de Sylvain Chauveau et Julien Néto. Par moments plus abstraite, la musique se laisse également – et c’est heureux – aller à des gargouilles jazztronica échappées d’un flipper (Valid Bed’), laisse un dialogue de film français des années soixante (estimation à la louche) garnir de trouées lento entre musique western à la Ennio Morricone et jazz contemporain minimaliste (La Ronde At The Top), l’ensemble dévoilant une science des atmosphères réparatrices pas si fréquentes que ça.

 

En écoute sur le label

Un disque : TaubBedtime Stories (Nonine)

Les commentaires sont fermés.