22/10/2008

Warner Jepson, years ahead

warnerjepsonLe titre l’indique, les œuvres de Warner Jepson présentées sur le double CD Totentanz And Other Electronic Works datent de la période 1958 – 1973, la préhistoire de la musique électronique. Seule et unique œuvre discographique de son auteur, et encore uniquement vendue à la sortie des ballets dont les divers morceaux présentés étaient la bande-son (à peine 300 copies en tout), ce double CD comporte bien sûr la composition jepsonienne la plus « célèbre » (ajoutez mille guillemets) Totentanz, d’une étrangeté anti-kinésique formidable, tout en présentant des aspects moins « connus » (re-guillemets) et tout aussi en avance sur leur temps. Elle se compte en décennies, tout bonnement.

 

En écoute sur Boomkat

Un disque :  Warner Jepson Totentanz And Other Electronic Works 1958 – 1973 (Melon Expander)

Les commentaires sont fermés.