24/10/2008

Hawnay Troof – Islands Of Ayle

hawnaytroof-islandsofayleLe casting en guest du troisième effort de Hawnay Troof, aka Vice Cooler, a de quoi donner le vertige à tout un pan de la musique pop contemporaine – au sens très large de la notion. Bien qu’à l’écoute, il soit délicat d’estimer les mérites des Carla Bozulich, Brezel Göring, Xiu Xiu et Jenny Hoyston (ce ne sont que quelques noms), l’humeur branquignole décalée du musicien américain donne un foutu bordel de bon poil, qu’on soit fan de hip hop leftfield ou d’electro pop fendarde – certains titres feraient même passer le Robots Après Tout de Katerine pour une vulgaire cavalcade de fancy fair boraine. Même si le flow de Cooler n’est pas toujours complètement personnel, bien que d’obédience très Beastie Boys (on a connu bien pire comme référence), les petits – et gros – délires de ses potes musicos rachètent la sauce, hilarante et euphorisante des Stereo Total au meilleur de leur décadence rythmique. Et un fou rire pour la quatrième, un.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Hawnay TroofIslands Of Ayle (Southern Records / Retard Disco)

Les commentaires sont fermés.